Le lexique de la glisse

Ce lexique vous permettra de compléter vos connaissances générales sur le ski. Vous pourrez ainsi mieux comprendre les conversations lors de votre passage au magasin de location Skiset ou tout simplement participer aux conversations locales durant votre séjour à la montagne.

LE MATÉRIEL DE SKI ET DE SNOWBOARD

LA CHAUSSURE DE SKI ET DE SNOWBOARD

LES DISCIPLINES DU SKI ET DE LA GLISSE

LE MATÉRIEL DE SKI ET DE SNOWBOARD

LA FORME DU SKI AVEC SES DIFFÉRENTES PARTIES

SPATULE

La spatule est la partie relevée à l'avant (le « nez ») d'un ski ou d'un snowboard.

PATIN

Partie du milieu du ski, elle se trouve sous la fixation (sous la chaussure).

TALON

Arrière d'un ski, snowboard ou tout autre appareil du genre.

LA STRUCTURE DU SKI

CARRE

La carre est la partie métallique qui se trouve sur les bords de la semelle des skis. Elle permet à la planche d'accrocher sur les neiges dures. L'affûtage (entretien régulier) permet un aspect tranchant.

SEMELLE

Cette partie constitue le dessous du ski et du snowboard. C'est la partie qui permet de glisser. Elle est généralement rainurée pour faciliter la circulation de l'eau qui est un résidu de la neige qui fond au contact du ski. Le fartage consiste en une application - à froid ou à chaud - d'une paraffine spéciale, ce qui permet ensuite aux semelles de mieux glisser.

LE NOYAU

Il se situe au cur du ski et joue un rôle majeur sur la rigidité et la solidité.

QU'EST-CE QU'UN SNOWBOARD?

SNOWBOARD

Le snowboard est un sport de glisse qui se pratique sur la neige à l'aide d'une planche (board) fixée aux pieds. Son apparition et son essor en France remontent aux années 1970, et son intégration aux Jeux Olympiques date de 1998. A l'inverse du ski, le snowboard se pratique les 2 pieds fixés à la même planche, et nécessite donc une technique bien particulière pour évoluer correctement.

LES FIXATIONS

Les fixations permettent de faire le lien entre la chaussure du skieur et le ski/snowboard.

POUR LE SKI

La fixation est composée de 2 parties : la partie arrière permet de bloquer la chaussure par une pression verticale, tandis que la partie avant maintient le bout de la chaussure. Ces deux parties sont équipées d'un système de ressort permettant de déchausser en cas de chute.

POUR LE SNOWBOARD

Plusieurs systèmes existent pour les différentes disciplines. Mais le principe de base est que le pied est à plat et extrêmement bien fixé pour obtenir un maximum d'appui sur les carres.

NOTIONS ESSENTIELLES

LIGNE DE COTES

Elle est définie par la largeur du ski en trois points : la spatule, le patin et le talon. Plus une ligne est creusée, plus l'écart entre les largeurs spatule-talon est grand, et plus le ski est parabolique.

RAYON DE COURBE

C'est le rayon du cercle dessiné par la carre du ski quand celui-ci fait un virage coupé. Ce rayon est une donnée technique importante du ski car il caractérise son comportement en virage. Le ski droit a un grand rayon de courbure, ce qui engendre une certaine difficulté à rentrer dans le virage, mais assure une bonne stabilité en ligne droite. A l'opposé, le ski parabolique a un rayon de courbure court, ce qui facilite son entrée en virage au détriment de la tenue en ligne droite. Un ski ayant un rayon de courbe trop prononcé a un mauvais comportement en pente raide : c'est un ski rigide qui ne repose que sur sa spatule et son talon, sans que le patin ne touche la neige. Le rayon de courbure est fonction de la longueur du ski et des largeurs en «spatule», «patin» et «talon».

FLEX

Le flex désigne la souplesse du ski ou d'un snowboard aux trois points principaux : spatule, patin, talon. Autrement dit, c'est le degré de flexibilité de votre matériel. Les combinaisons de cotes de souplesse sont aussi larges que les gammes et les programmes que définissent les fabricants. Le matériel de ski doit être souple pour réaliser des figures, alors que pour la vitesse la rigidité est essentielle.

LA CHAUSSURE DE SKI ET DE SNOWBOARD

Les chaussures de ski ou de snowboard sont indispensables si vous voulez glisser! Elles doivent être confortables et vous procurer un maintien optimal du pied et de la cheville. Vos chaussures sont également là pour vous protéger du froid, et doivent surtout être parfaitement adaptées à votre style de glisse, à votre matériel ainsi quà vos fixations!

COQUE

Cest la partie rigide de la chaussure qui entoure le chausson. Extrêmement rigide, elle est faite de plastique et englobe le pied jusqu'à mi mollet, bien que plusieurs itérations précédentes de la chaussure de ski aient eu des designs très différents (arrêt à la cheville ou au genou). La coque assure le maintien du pied et la transmission du mouvement. Elle doit néanmoins permettre la flexion et une excellente transmission des appuis sur les skis. Les chaussures de ski peuvent être munies de coques plus ou moins rigides que le skieur choisit selon son style de ski ainsi que son niveau. Le paramètre qui permet de distinguer la flexibilité des coques s'appelle souvent le Flexindex, et il s'étale d'environ 20 ou 30 à 130 et 150 (pour les skieurs de course).

CHAUSSON

Une chaussure de ski est composée d'un chausson. C'est la partie interne et rembourrée enveloppant le pied, la partie confortable. Il peut être amovible ou intégré.

CROCHETS

Ils permettent de serrer la chaussure de ski. Normalement, plus le nombre de crochets est élevé, plus la chaussure est liée au pied et donc plus le contrôle du ski est précis. Ainsi, il peut y avoir entre 1, pour le skieur débutant, et 4 crochets pour le skieur professionnel. Toutefois, une chaussure qui aurait trop été serrée peut réduire les sensations du pied, et ainsi nuire aux habiletés motrices fines de ce dernier.

BI-INJECTION

Procédé permettant de travailler la dureté du plastique aux points voulus. Avec ce procédé, un plastique dur et un autre nettement plus souple sont injectés en même temps dans le moule, en fonction de la dureté souhaitée selon la zone. Résultat, votre chaussure gagne en confort pur au niveau des zones de contact, comme les malléoles par exemple, mais aussi en confort d'utilisation en flexion, tout en gardant ses propriétés de maintien latéral. Résultat: une chaussure adaptée au maximum pour le confort et la performance.

CONFORT

Le confort dépend de la coque qui doit être adaptée aux différents points de contact de votre pied dans la chaussure qui sont travaillés à sa conception par bi-injection. Le chausson peut être adapté à votre pied par thermoformage, ce qui vous permet dobtenir un confort maximal.

THERMOFORMAGE

En chauffant la matière du chausson, votre pied laisse son empreinte définitive, tant au niveau de la voûte plantaire quau niveau des malléoles. Un chausson enveloppant au plus près le pied est un gage de chaleur et de précision, avec un serrage uniforme ne contraignant pas la circulation sanguine. Tous les appuis du pied sont alors intégralement transmis sur le ski.

LES DISCIPLINES DU SKI ET DE LA GLISSE

LES DIFFÉRENTES DISCIPLINES DU SKI ALPIN

DESCENTE

C'est la discipline la plus rapide et ses parcours sont les plus longs des épreuves de ski alpin. La descente combine la vitesse à l'état pur, une maîtrise technique et un courage à toute épreuve.

SLALOM ET SLALOM GÉANT

Les parcours de slalom sont les plus courts, mais ils comportent le plus grand nombre de portes et les portes les plus étroites. Le slalom géant requiert une grande précision, un bon sens du rythme et une bonne puissance pour aborder au mieux chaque virage. Comme son nom l'indique, le parcours d'un slalom géant est plus long que celui d'un slalom. Les portes sont également plus espacées, ce qui donne des virages plus larges.

SUPER G

C'est un compromis entre la descente et le slalom géant. La dénivellation en super-G est légèrement inférieure à celle de la descente, mais le parcours est préparé à peu près de la même façon. Contrairement à la descente, les compétiteurs ne peuvent pas essayer le parcours avant la course officielle. Comme ils disposent d'un temps de reconnaissance restreint, ils doivent savoir mémoriser rapidement tous les paramètres physiques de la course.

SAUT À SKI

Sport d'hiver dans lequel les skieurs descendent une pente sur une rampe pour décoller (le tremplin) essayant d'aller aussi loin que possible. En plus de la longueur, les juges attribuent des points au style en vol et à l'atterrissage du sauteur. Les skis utilisés sont longs et larges.

COMBINÉ

Désormais, le combiné est une discipline à part entière puisque les participants doivent réaliser une manche de descente, puis une manche de slalom dans la même journée. Cette épreuve permet de mettre en valeur les skieurs polyvalents qui savent jouer de leur vitesse dans la descente et rivaliser d'adresse et de technique dans le slalom.

SKI DE FOND

Le ski de fond se pratique en terrain plat ou vallonné. Il fait partie de la famille d'activités du ski nordique, qui inclut aussi le combiné nordique et le biathlon. Il constitue le sport d'hiver d'endurance par excellence.

SKI HORS PISTE

Skier ou surfer hors-piste consiste à arpenter les pentes non balisées, non surveillées et non damées. Cette pratique procure davantage de sensations que le ski sur piste, mais elle est également plus dangereuse. Alors pensez à prendre vos précautions et à recourir à un guide.

DÉFINITIONS RELATIVES AUX DISCIPLINES EXTRÊMES DU SKI ET SNOWBOARD

La discipline du ski a considérablement évolué ces dernières années. Le ski était auparavant basé sur la descente, le slalom, le saut à skis,etc. Grâce à l'amélioration des techniques de fabrication et l'adaptation du snowboard sur les skis, le ski à double spatule est apparu et a donné au skieur l'accès à un sport considéré comme extrême. L'évolution du ski a donné naissance à des termes techniques qui commencent à être employés couramment:

RIDER

C'est le terme utilisé pour désigner les skieurs et snowboarders pratiquant leur sport en un mode "Extrême" (freestyle, hors piste, etc.).

FREESTYLE

Le Freestyle consiste à faire des figures aériennes de plus en plus complexes, des sauts de plus en plus élevés, et en glissant sur des rails en métal, ou en combinant tous ces éléments. C'est un ski acrobatique qui permet toutes les fantaisies.

FREERIDE

Le freeride consiste à monter au sommet d'une montagne ou hors des chemins balisés (hors piste) et à descendre dans la poudreuse en traçant la première trace tout en évitant avalanches et crevasses. Dans cette pratique, le skieur peut jouer plus facilement avec la pente : grandes courbes, virages "on the lip", etc.

TRICKS

Figures réalisées par un skieur ou un snowboarder.

SKICROSS / BOARDERCROSS

Ces disciplines se pratiquent sur une piste composée de bosses et de virages relevés pour pimenter la course qui se déroule dessus, entre quatre skieurs ou snowboardeurs prêts à tout pour arriver en bas le premier. Le résultat donne une course effrénée avec des sauts et des chutes. Un cocktail détonnant.

HALF PIPE

Un half-pipe (littéralement "demi-tuyau") est une structure de neige utilisée pour le ski freestyle et le snowboard. Il s'agit d'un demi-tube en neige permettant de réaliser des figures en l'air.

SLOPESTYLE

Le slopestyle est une discipline qui se déroule sur une piste .Un parcours de slope style regroupe sur une piste tous les modules. proposés par le freestyle : quarters, table, rails et half-pipe, etc. Le skieur doit enchaîner au mieux tous ces modules. Beaucoup plus complet que le big air (grand saut), le slope style est en passe de devenir le format de compétition référence en freestyle, avec le half-pipe.

BACKCOUNTRY FREESTYLE

Fusion du freeride et du freestyle. Il s'agit de faire des figures sur des kickers taillés en hors-piste (backcountry), en se servant d'éléments naturels tels qu'une combe, une corniche, un arbre, etc. Les skis freestyle backcountry sont plus larges que les freestyle classiques puisque le ride et les réceptions s'effectuent en neige non préparée.

FLAT

Le flat consiste à faire des enchaînements de tricks avec ses skis ou snowboard à même la piste en se servant occasionnellement des mouvements de terrain.